Endométriose Kézako?

Endométriose Kézako?

Salut, comment vas-tu? Si tu suis mes aventures depuis un petit moment tu dois savoir que je suis infirmière.

J’aime mon métier. En effet, « prendre soin » est vraiment ma passion. Plus jeune, l’on disait que j’étais une « petite maman ». On n’a souvent tendance à l’oublier mais la maladie n’épargne pas le corps médical ou encore une catégorie de personne « ce serait trop facile et injuste. Non? »

Cet article aurait pu être un nouveau « à cœur ouvert » mais il me semblait important de créer une catégorie Endométriose sur le blog. Cela fait des mois qu’il est là dans la case brouillon. Aujourd’hui, il doit sortir!

Alors qu’est-ce que s’est?

C’est une maladie chronique touchant uniquement les femmes plus particulièrement 1 femme sur 10. Pourquoi? « Parce que l’on a un utérus pardi! » A l’intérieur de la cavité de ce dernier se trouve l’endomètre qui est la muqueuse qui tapisse l’utérus.

endometriose

Image extraite de Google Images

A chaque cycle (sous l’effet des hormones), les cellules endométriales se multiplient, ton endomètre s’épaissit pour accueillir un œuf. Si il n’y a pas fécondation elle se désagrège pour donner les règles.

Dans le cas où ces cellules migrent en dehors de l’utérus « on suppose qu’elles le font via les trompes ou les voies lymphatiques » et vont se loger dans le ventre sur le péritoine, sur les trompes, les ovaires, derrière l’utérus, sur la vessie, l’intestin ou encore les poumons créant des lésions, des kystes ou des adhérences; il y a Endométriose.

Dans le cas, où elles se développent à l’intérieur et infiltrent le muscle utérin, c’est l’Adénomyose.

Etant une maladie hormono-dépendante et inflammatoire, les cellules endométriales vont enfler, saigner et grossir à chaque cycle.

Les symptômes:

Il faut savoir qu’il y a plusieurs stades d’Endométriose et les symptômes de cette dernière diffère d’une personne à l’autre. Parmi les plus récurrent, on peut observer:

  • l’asthénie (état de grande fatigue)
  • les douleurs pelviennes
  • les difficultés à uriner
  • les ballonnements, les troubles digestifs (constipation, diarrhées…)
  • les douleurs lombaires
  • les douleurs pendant les règles et les rapports sexuels (dyspareunie)
  • les règles hémorragiques, saignements anarchiques
  • la paralysie des membres inférieurs

Quelques chiffres:

Même si cette maladie reste encore peu connue, en France nous sommes 1 sur 10 concerné par l’endométriose. « Oui! Oui! Cela veut dire que quand tu croises 10 femmes tu en as forcément une touché par cette maladie ».

  • Le délai de diagnostic moyen est de 7 ans en France
  • 70% des personnes atteintes souffrent de douleurs chroniques invalidantes
  • 40% rencontrent des problèmes de fertilité
  • L’endométriose représente environ 21 000 hospitalisations par an

Le diagnostic: 

Mal détecté, l’Endométriose est souvent « prise à la légère » par des professionnels de santé non formé à ses spécificités. Une prise en charge jugé insuffisante, mal coordonnée et des patientes se retrouvant en pleine errance médicale.

Il est vrai que l’Endométriose est différente d’une personne à l’autre ce qui ne facilite pas le diagnostic de cette dernière mais nous espérons qu’un jour elle sera mieux diagnostiqué afin que les générations futures souffrent moins et que la pathologie soit stabilisé.

Les traitements:

Pour l’instant, les traitements ont pour but de diminuer voir supprimer la douleur et de faire stagner la maladie. En effet, à l’heure actuelle il n’existe aucun traitement spécifique.

Des traitements hormonaux de type contraceptif estroprogestatif ou la mise en place d’un dispositif intra-utérin hormonal sont proposé dans certains cas. Si le traitement n’est pas efficace, une ménopause artificielle par injection peut-être mise en place. Bien sûr, il faudra contrôler les effets indésirables. 

Dans d’autres cas, un traitement chirurgical peut être envisagé selon l’intensité des douleurs, les effets secondaires des traitements ou encore la localisation de l’Endométriose.

En cas d’infertilité et si désir de grossesse, une stimulation ovarienne ou une FIV peut être envisagé.

Quelques sites utiles:

  • Endofrance | Association Française de lutte contre l’Endométriose
  • ENDOmind France | Association Française d’actions contre l’Endométriose
  • Resendo Réseau ville hôpital Endométriose

J’espère que cet article t’aura été utile, n’hésites pas à me laisser un p’ti commentaire si toi ou l’une de tes proches est atteinte d’Endométiose.

signature

Related posts

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.