Quand le défrisage vous défrise!

Quand le défrisage vous défrise!

Salut tout le monde,

Je vous explique à travers cet article pourquoi j’ai arrêté le défrisage, comment j’ai fait et pourquoi je ne suis pas tenté quand je vois un défrisant en magasin.

NB: Cet article est là pour aider celles qui veulent sauter le pas et ne savent pas trop comment faire, il ne critique ni ne juge personne 🙂

Avant je me défrisais, mais ça c'était avant

Avant je me défrisais, mais ça c’était avant

L’important pour moi est d’avoir un cheveu sain qu’il soit Défrisé, Wavé où Naturel. Le retour au Naturel doit être un choix personnel et non pas une obligation sociétaire.

Pourquoi ai-je arrêté le défrisage?

Un choix mûrement réfléchi. Je me souviens avoir dit plusieurs fois: « Un jour je retournerais au Naturel mais… ». C’était donc écrit même si il y avait toujours quelques chose pour me retenir:

  • J’ai 3 textures différentes, ce n’est vraiment pas facile de se coiffer comme ça.
  • Ah non! Derrière ma tête est trop grainé! Sel héritaj yo léssé ba mwen! (c’est le seul héritage que l’on m’a laissé!).
  • On ne peut pas aller à un concours, entretien d’embauche, un mariage… avec les cheveux Naturels, ils sont trop difficiles à gérer
  • Moi je les aiment long…

Je n’estime pas avoir été esclave du défrisage si je puis dire car je défrisais mes cheveux tous les 6 à 8 mois histoire de désépaissir un peu ma touffe et puis faute de moyens je n’aurais pas pu me permettre de le faire tous les 3 mois.

Je remercie le Seigneur car j’ai pu maintenir mes cheveux en santé durant cette période « j’ai eu de la casse mais c’était à l’époque du collège où j’étais garçon manqué donc je vous avoue que mes cheveux n’étaient pas ma priorité ». Après avoir fait un lissage brésilien qui lui non plus ne m’a laissé aucune séquelle, je me suis retrouvée avec des repousses bouclées et frisées « une texture qui jusque là m’était inconnue. Des boucles? Heu… J’ai des boucles! ». Ce fût mon déclic, j’étais amoureuse de cette texture qui me ressemblait tant.

Quand on voit nos repousses suite à un défrisage on a pas vraiment envie de retourner au Naturel. En effet, ces cheveux rêches, secs et cassant appellent le défrisage suivant. Il ne faut pas oublier que les repoussent ne représentent pas notre texture naturel.

Une belle aventure allait démarrer pour moi, j’avais fait le choix d’arrêter le défrisage/lissage brésilien afin de chouchouter mes cheveux à l’état brut. Je savais qu’il aurait fallu s’armer de PATIENCE avant de retrouver ma longueur mais j’étais décidé et rien ne pouvait m’arrêter.

Transition où Big Chop?

Une fois que l’on à fait son choix, il faut alors prendre une décision: Big Chop ou Transition? Un choix difficile pour certaines et pour d’autres comme moi il n’y avait que la Transition qui me faisait de l’œil « je ne me voyais vraiment pas le crâne rasé même si je dois avouer que ça va très bien à certaines personnes, je ne me voyais pas du tout dans ce cas ». 

Crédit photo: Google images

Crédit photo: Google images

La transition : C’est la cohabitation entre la partie naturelle et défrisée des cheveux. C’est une période très difficile à gérer car les besoins des deux textures sont différents. Il faut donc faire des soins adaptés afin de ne pas avoir de chutes trop importante. Cette option permet de laisser pousser ses cheveux à la longueur souhaiter avant de big choper. La transition peut durer quelques mois ou plusieurs années, c’est à vous de décider quand vous serez prête à sauter le pas.

 

Blow out sur cheveux Big Chopé

Blow out sur cheveux Big Chopé

Je comptais faire une transition d’un an minimum mais au bout du cinquième mois j’en avais marre et je me sentais prête. Je voulais me débarrasser de mes cheveux défriser afin de profiter pleinement de mes cheveux naturels. J’ai eu la chance de BIG CHOPER après 6 mois de transition au Salon Boucles d’Ébène en 2013.

 

Mon premier L.C

Mon premier L.C + 1 mois

 

Le big chop : C’est la grande coupe! On saute le pas on coupe tout alors soit on le fait après une période de transition comme cela a été le cas pour moi ou on rase tout… Oui! On rase tout!

Big Chop

Big Chop

Pour cette seconde option selon moi, il faut aimer le changement, vouloir retrouver ses cheveux naturels NOW! ou avoir fait une préparation psychologique en amont et avoir un mental d’acier.

 

Serais-je un jour retenté de repasser par la case défrisage?

Je vous avoue que je ne sais pas de quoi est fait demain cependant, je n’aspire pas à défriser mes cheveux « cela ne m’effleure même pas l’esprit ». Je sais que beaucoup l’on dit et on cédée mais après tout: « Ce ne sont que des cheveux et chacun est libre de faire ses propres choix sans que l’on lui jette la pierre ».

Si un jour j’ai envie de lisse? Le cheveu Naturel est versatile et beaucoup d’options s’offrent à nous: brushing, tresses au fil, Blow out, lissage au fer à lisser… Et même si il ne faut abuser des sources de chaleur nous pouvons très bien changer de style au gré de nos envies.

Love my Hair

Voili, voilou 🙂 J’espère vous avoir éclairé quant à mon choix de retourner au Naturel et je dois vous avouer qu’après 2 ans l’amour que j’éprouve pour mon nuage est inébranlable « bien sûre il y a de hauts et des bas mais la flamme ne s’éteindra jamais ».

signature

Ajouter un commentaire